Skip to main content

Lionel Dujol

Lionel Dujol's Public Library

24 Apr 14

" Les bibliothèques de lecture publique sont d’ailleurs tout à fait conscientes du caractère quelque peu daté des salons numériques sous leur forme initiale, de banc d’essai des nouvelles technologies. Elles réfléchissent aux moyens de faire évoluer cette offre. Une des pistes retenues est la dissémination des terminaux au sein des espaces, en contextualisant le contenu chargé en fonction du lieu d’implantation. De manière logique, les espaces presse ou les salles d’actualité, offrent un terrain d’expérimentation tout désigné. D’une part, les usagers sont habitués à lire des titres de presse en ligne et d’autre part, des bouquets existent, spécialement conçus pour la lecture sur tablette. Les projets de création d’espaces d’actualité « hybrides » fleurissent et pas seulement en bibliothèque municipale."

  • Les bibliothèques de lecture publique sont d’ailleurs tout à fait conscientes du caractère quelque peu daté des salons numériques sous leur forme initiale, de banc d’essai des nouvelles technologies. Elles réfléchissent aux moyens de faire évoluer cette offre. Une des pistes retenues est la dissémination des terminaux au sein des espaces, en contextualisant le contenu chargé en fonction du lieu d’implantation.
23 Apr 14

"Qu’y a-t-il de commun entre une coopérative, un potager partagé, un collectif de hackers ou une communauté autochtone gérant une forêt ? Tous « agissent et coopèrent avec leurs pairs, de manière auto-organisée, pour satisfaire leurs besoins essentiels », explique David Bollier. Ce chercheur états-unien et militant infatigable des biens communs nous invite à ne plus être des « créatures du marché », des consommateurs isolés sans autre pouvoir que de voter occasionnellement, mais à devenir plutôt des « commoneurs » : des acteurs d’un système de production, de relations sociales et de gouvernance alternatif au néolibéralisme."

23 Apr 14

"On y apprend à comprendre ce que sont les Creative Commons, à rechercher des medias sous licence Creative Commons (images, photos, musique…) à les utiliser, à créer et à partager des ressources de ce type en toute légalité.

Ce module alterne des exemples, l’utilisation de moteurs de recherche, des points de connaissance et propose un test d’auto-évaluation en fin de module"

  • Qui plus est, il convient de faire la part des choses entre ce qui est imputable à l’outil et ce qui relève de la manière dont celui-ci est employé. Si les contenus liés ne correspondent point aux attentes et aux besoins des usagers, il y a fort à parier que ces derniers ne se précipiteront pas pour flasher les pictogrammes proposés. À cet égard, nous rappellerons qu’éditer des QR codes ne peut en aucune manière constituer un objectif en soi. (…)
    • l’intérêt des QR code est aussi dans leur affordance, c’est-à-dire dans leur capacité à susciter leur utilisation. De plus, afin de faciliter à la fois l’usage et l’évaluation des QR code, il est assez simple d’adopter trois réflexes qui sont en général oubliés :

       
         
      • Ne pointer que vers des sites adaptés pour mobile et/ou pour tablette, sinon l’expérience est juste désagréable pour l’utilisateur
      •  
      • Ajouter une url courte juste en dessous du QR code : elle permet de rendre le lien visible par l’oeil humain et accessible sans application mobile, ou même sans appareil nomade.
      •  
      • Evaluer les impacts et utiliser un raccourcisseur d’url qui propose de compter les accèshttp://goo.gl/ (cet outil permet également de générer des QR code)
23 Apr 14

"Du fait de leur caractère immatériel, les ressources numériques s'avèrent particulièrement complexes à valoriser en bibliothèque. Bien qu'indispensable, le développement d'outils de signalement fédérés communs à la documentation numérique et papier ne peut constituer une fin en soi. Pour de nombreux lecteurs, la bibliothèque est avant tout un lieu, qui s'incarne dans leur vécu quotidien. D'où la nécessité d'envisager également la valorisation de ces ressources depuis l'espace physique de la bibliothèque. La montée en puissance de l'offre de livres électroniques, la diversification des terminaux de lecture numérique ainsi que l'apparition de nouveaux outils technologiques permettant d'interfacer objets matériels et réseau Internet, plaident en faveur d'une telle démarche, qui peut contribuer, en outre, à une meilleure intégration des ressources numériques au sein de la bibliothèque dans son ensemble."

23 Apr 14

la veille collaborative et les réseaux sociaux, mais j'ai pris les choses autrement, en montrant comment faire de la veille, puis de la veille collaborative, qui elle-même sera puisée et diffusée via divers outils, dont les réseaux sociaux.

23 Apr 14

"Ce travail s’intéresse à la notion de « lab », et la met en perspective avec les bibliothèques. Si le terme connait une certaine popularité, il n’est pas évident d’en saisir les contours, tant il recouvre des manifestations différentes. À travers des exemples diversifiés, une définition du lab est proposée, qui repose sur les concepts d’innovation, d’expérimentation, et de co-construction. Les usages entre lab et bibliothèque sont questionnés, ainsi que leurs limites et leurs enjeux."

23 Apr 14

"ALIA has released the Elending Landscape Report 2014 which identifies worldwide public library initiatives to secure ebooks for borrowers. "

L’ALIA (Australian Library and Information Association) a publié le rapport "Elending Landscape Report 2014". C’est le fruit d'un travail de réflexion mené conjointement par le consortium des bibliothèques publiques australiennes (National and State Libraries of Australasia) et le conseil des bibliothèques universitaires australiennes (Council of Australian University Librarian). Ce rapport propose un panorama des projets de prêt numérique portés par les bibliothèques publiques au Canada, aux États-Unis et en Europe afin de trouver des pistes de solution "alternatives" pour les bibliothèques publiques australiennes. Le rapport met également en avant un certain nombre de propositions parmi lesquelles :

L'auto-hébergement : développement de plateformes de prêt numérique par les bibliothèques publiques
Un budget centralisé (au niveau de l’État fédéral) pour l’acquisition de contenus numériques
La négociation collective avec les agrégateurs numériques
L'extension des licences collectives
La possibilité pour les usagers des bibliothèques d’acheter le livre emprunté

20 Apr 14

"Ce MOOC (cours en ligne ouvert et massif) diffusé en Creative Commons propose de faciliter la validation du B2i Lycées à travers un parcours d’acquisition de compétences documentaires.

"

20 Apr 14

"Le Conseil de l’Europe a lancé le 17 avril 2014 un Guide des droits de l’homme pour les utilisateurs d’internet (cf. ci-après), afin de les aider à mieux comprendre quels sont leurs droits de l’homme en ligne et ce qu’ils peuvent faire lorsqu’il est porté atteinte à ces droits."

  • Ce guide est focalisé sur les droits de l’homme sur lesquels internet a le plus d’impact : l’accès et la non-discrimination, la liberté d’expression et d’information, la liberté de réunion, d’association et de participation, la protection de la vie privée et des données à caractère personnel, l’éducation et les connaissances générales, la protection des enfants et des jeunes, et le droit à des recours effectifs en cas de violations des droits de l’homme en ligne.
20 Apr 14

"une série web en 2D animée par Liviu Barbulescu, Stefan Teodorescu, et Alex Lungu. Son but est dédié à démystifier un certain nombre de mythes au sujet de la copie. La web série de huit épisodes abordera des sujets tels que le droit d'auteur, la copie numérique ou encore le domaine public. Le projet est actuellement sur une collecte de fonds pour se réaliser."

20 Apr 14

Les utilisateurs peuvent télécharger et utiliser gratuitement et légalement, sans limite, toutes les images disponibles sans demander l'autorisation de la Gallery", peut-on lire sur le site web, qui explique que toutes ces oeuvres sont "libres de droit", c'est-à-dire "dans le domaine public",

  • La mise sur pied du

    Bureau de la Ville intelligente et numérique

    vise à ce que Montréal devienne une ville plus innovante, davantage efficiente et plus transparente. Cette démarche souhaite prendre en considération

    les attentes des citoyens

    , en s’inscrivant dans une collaboration avec les partenaires institutionnels et privés, et en s’articulant autour des tendances technologiques contemporaines.

    • 4 axes de travail pour une ville intelligente

      Le Bureau de la Ville intelligente et numérique définira d’ici la fin de l’année courante la stratégie de « Montréal, ville intelligente et numérique 2014 », qui s’articulera autour des 4 axes suivants :

      Collecter : Transparence de gestion ; Gouvernement ouvert

      • Libérer massivement les données et développer des outils de visualisation pour mettre en valeur celles-ci ;
      • Collecter et analyser les données télémétriques pour accroître le contrôle et l’optimisation de l’usage des ressources publiques.

      Communiquer : Systèmes d’accès ; Diffusion d’information

      • Développer une plate-forme web et des applications mobiles pour diffuser l’information en temps réel aux citoyens ;
      • Déployer les infrastructures de réseaux filaires et sans fil (WIFI) à large bande ;
      • Mettre en place des centres d’apprentissages et de création locaux des nouvelles technologies.

      Coordonner : Services publics numériques

      • Développer des systèmes intelligents de gestion du transport, des infrastructures, de la sécurité, de l’énergie, de l’eau, et de l’environnement ;
      • Numériser les services publics tout en préservant les moyens traditionnels (311, émission de permis, etc…).

      Collaborer : Accompagner l’industrie ; Stimuler l’innovation et la créativité

      • Accompagner les acteurs privés et institutionnels pour mettre en place un réseau d’incubateurs et d’accélérateurs d’entreprises en technologie ;
      • Soutenir les besoins des « start-ups » technologiques ;
      • Favoriser l’usage du domaine public comme laboratoire pour tester des solutions novatrices à des enjeux municipaux.
19 Apr 14

5 règles essentielles * 1. Le titre doit être immédiatement compréhensible * 2. Le titre doit comporter les bons mots clés * 3. Le titre doit être ciselé pour le partage * 4. Le titre doit avoir un ton, être percutant * 5. Le titre doit refléter la nature de l'article (reportage, analyse, enquête) et votre ligne éditoriale

19 Apr 14

Le premier café-tablettes s'est tenu mercredi 2 avril 2014. Pour rappel, l'idée de cet évènement est de rassembler des personnes qui ont ou non des tablettes, liseuses, ou smartphones, afin de poser des questions, s'échanger des astuces, des applis, et discuter de l'usage de ces objets dans votre métier et auprès des publics.

19 Apr 14

Les propriétaires de Kindle peuvent à présent emprunter près de 100.000 titres dans la bibliothèque du lecteur ebooks, dont une centaine figurant ou ayant figuré sur la liste des best-sellers du New York Times. La majorité de ces titres sont exclusivement disponibles sur Kindle et publiés par le biais de Kindle Direct Publishing (KDP)

  • En mars dernier, les auteurs publiés par KDP percevaient 2,18 $ à chaque emprunt, permettant à ces auteurs de fortement augmenter leur revenu, selon la firme de Seattle.

     

19 Apr 14

Au nom de la démocratisation culturelle, les bibliothèques se sont attachées à rendre possible l'accès au savoir et à une lecture de qualité au plus grand nombre. Cependant, les études sociologiques sur le public des bibliothèques menées à partir des années 1980, ainsi que les grandes enquêtes sur les pratiques culturelles des français ont montré l'inachèvement de ce processus: les classes sociales dites défavorisées fréquentent peu ces établissements, apanage des classes moyennes. Si bien qu'aujourd'hui, le discours sur l'échec de la démocratisation culturelle semble dominant. Cette domination n'est qu'apparente. En réalité, les bibliothèques entretiennent une relation ambigüe avec la notion de démocratisation culturelle car le débat sur le succès ou l'échec de la démocratisation culturelle en bibliothèque n'a jamais été réellement tranché. La pérennité de la démocratisation comme objectif social et politique est questionnée aujourd'hui en bibliothèque, sans être totalement remis en cause car cet idéal n'a pas encore trouvé de remplaçant suffisamment légitime.

19 Apr 14

This is the final report in the Pew Internet public library initiative (funding from Gates Foundation) that was first announced in October 2011. These initiative studied the, "changing role of public libraries and library users in the digital age. You can review all of the previously released reports here. As many of you know this initiative as produced many well-known and frequently quoted studies.

1 - 20 of 3453 Next › Last »
20 items/page