Skip to main content

Jonathan Chibois

Jonathan Chibois's Public Library

  • Cette question est cependant complexe à trancher, car il est loin d’être certain que nos tweets soient suffisamment originaux pour constituer des “œuvres de l’esprit“, protégeables par le droit d’auteur
  • A l’origine en effet, depuis sa création en 2006 jusqu’en 2009, Twitter s’affichait comme un des réseaux les plus “loyaux” vis-à-vis de ses utilisateurs et se distinguait de ce point de vue nettement d’un Facebook, qui s’est toujours montré très agressif dans l’appropriation des contenus de ses usage
  • Par ailleurs, le fait d’inciter les usagers à placer les contenus créés dans le domaine public ou sous une licence libre, rapprochait Twitter de médias sociaux comme Wikipedia ou Flickr, qui favorisent la constitution de biens communs informationnels.

     

5 more annotations...

  • On ne peut parler sur un tel objet sans s’exposer à un effet de miroir permanent : chaque mot que l’on peut avancer à propos de la pratique scientifique pourra être retourné contre celui qui le di
  • « Je sais que je suis pris et compris dans le monde que je prends pour objet »
  • Il ne s’agit pas de poursuivre une nouvelle forme de savoir absolu, mais d’exercer une forme spécifique de la vigilance épistémologique, celle-là même que doit prendre cette vigilance sur un terrain où les obstacles épistémologiques sont primordialement des obstacles sociaux”

  • Je crois que la très grande majorité des humains se bornent à prendre ce qui arrive comme une donnée incontestable, non questionnable, une donnée qu’il faut subir même si on doit s’en plaindre
  • Un bel exemple d’un questionnement radical d’un enfant, c’est celui d’un ami dont les parents m’ont raconté qu’il n’a pas parlé, qu’il n’a pas prononcé un mot pendant quatre ans. Un jour, à table, il a posé cette question devant ses parents, ce fut sa première parole : « Pourquoi je vois pas mes yeux ? » Sacrée question !
  • D’abord, l’objet de la linguistique n’existe pas dans la nature, et, selon la célèbre formule de Saussure, « bien loin que l’objet précède le point de vue, on dirait que c’est le point de vue qui crée l’objet »

1 more annotation...

05 Mar 12

En termes pratiques, dit Parks, il est extrêmement facile de défendre l’e-book

  • En termes pratiques, dit Parks, il est extrêmement facile de défendre l’e-book
  • Qu’est-ce que ces hommes et ses femmes de lettres ont-ils peur de perdre si la lecture sur papier venait à disparaître ?
  • Il est vrai que quand on commence à lire sur e-book, toute une série d’habitudes est contrecarrée, des compétences développées depuis des années qui ne sont pas opérantes.

5 more annotations...

04 Mar 12

la “médiation” ou “médiatisation” du discours par ordinateur, impliquant la conservation de la distinction entre le langagier et le technique, distinction que je souhaite effacer, pour penser un continuum et même un “assemblage” (Latour) entre les deux.

  • travailler les productions technolangagières et technodiscursives et par conséquent d’observer des configurations technolangagières ou -discursives c’est-à-dire des productions discursives dans leur environnement et leur nature technologique
  • il y a donc un métadiscours procédural abondant (comment tweeter, qu’est-ce qu’un tweet ? etc.) donc des routines explicitées et recommandées.
  • C’est une originalité des réseaux sociaux sur la toile qui s’accompagnent de leur guide d’usage ou de « savoir vivre », contrairement aux réseaux sociaux HL (hors ligne), pour lesquels la maîtrise de l’usage est plutôt du ressort du capital culturel et social

4 more annotations...

  • Il a ainsi rencontré et filmé des étudiants, de manière à inscrire son étude dans une perspective anthropologique pour montrer combien le corps, l’espace et les instruments sont premiers dans tout acte de lecture
  • aller-retour permanent entre le papier et l’écran.
  • il existerait une perturbation dans « chacun des temps de la lecture d’étude »

4 more annotations...

22 Feb 12

la pratique même de la cyberflânerie semble en contradiction avec le monde des réseaux sociaux.

  • Morozov raconte être tombé récemment sur un petit essai obscur datant de 1998. Dans ce texte, était célébrée l’émergence du “cyberflâneur”, et dépeint un avenir numérique plein de promesses, débordant de joie, de surprise et de sérendipité
  • la pratique même de la cyberflânerie semble en contradiction avec le monde des réseaux sociaux.
  • L’idée d’explorer le cyberespace comme un territoire vierge, pas encore colonisé par les états et les entreprises, était romantique

6 more annotations...

21 Feb 12

Tous les éléments semblent réunis pour faire des carnets de recherche un formidable outil pour la réflexivité

  • Il y a toujours, en effet, une différence entre avoir des idées et leur faire passer l’épreuve de l’écrit.
  • C’est ainsi ce que l’on enseigne aux étudiants en philosophie : une fois que l’on a un plan, fût-il détaillé, tout reste encore à faire ; et ce qu’il reste à faire, c’est rédiger, au sens de passer à l’extériorité, entrer en dialogue
  • on se fait donc « interlocuteur de soi-même » par l’écrit

15 more annotations...

  • Mais elle où la production de connaissances ?
  • une conception de ce que « doit » faire la recherche, qui excluait d’autres modes d’interrogations “valables”.
  • ceux-ci doivent « idéalement » pouvoir se mesurer, se quantifier

2 more annotations...

  • Bref, je pense, à partir de la la théorie de l’extended mind, que l’activité intellectuelle n’est pas pur
  • cette notion de technologie intellectuelle, c’est dans Bourdieu & Passeron 1970 que je l’ai trouvée
  • qui, il est vrai, mentionnent cette notion dans une note,

1 more annotation...

  • Jérôme Relinger.
  • Pourquoi cette déconnexion entre les hackers et les organisations politiques qui défendent des causes similaires, comme le logiciel libre ?
  • Nicolas Sarkozy avait parlé d’Internet comme d’un « 2fFar West 2f» à civiliser, qu’en pensez-vous ?

  • j’explore à présent ce qu’implique de faire un travail de terrain, et notamment quelle y est la place du corps du chercheur.
  • Je voudrais simplement partir d’une entrée pratique sur deux types d’activités qui ne semblent pas avoir grand rapport entre eux, mais qui tous deux convoquent une prise en compte d’une situation vécue
  • C’est de cela qu’il s’agit en clown : l’improvisation, toujours et encore. Le clown travaille toujours ses états émotionnels du moment, au moment où il se présente devant un public.

11 more annotations...

13 Feb 12

Le blog de recherche dans la pratique de thèse

  • Le carnet est-il parallèle à la thèse ou complémentaire ? Est-il le reflet de la thèse en train de s’écrire ou la thèse elle-même ? Participe-t-il à la construction d’un regard, d’une démarche, de la posture de chercheur que l’on se construire en tant que doctorant ?
  • Dans nos deux cas, il s’est agi d’ouvrir un carnet sans trop savoir ce que nous y cherchions… le besoin d’échanger, de se “décomplexer”
  • Qu’est-ce qu’un carnet de recherche ? En quoi est-il différent d’un blog ? En quoi les productions pour un blog sont-elles différentes d’articles ? Sont-ce des billets d’humeur ? Doit-on accorder le ton de son écriture au public virtuel ? Doit-on apprendre à écrire autrement ?

5 more annotations...

  • Big Data : champ d’études qui s’ouvre aujourd’hui sur la base des énormes jeux de données que fournit internet, en particulier celles générées par l’activité des usagers des sites de réseaux sociaux, que seuls des systèmes informatiques ont la capacité de collecter et de traiter.
  • es deux chercheuses personnifient ce champ de recherche en un Big Data faisant écho à Big Brother, et le confrontent à quelques principes méthodologiques des sciences humaines.
  • D’autant qu’il existe de nombreux biais (techniques avec les API, mais aussi organisationnels) dans l’accès même à ces données qu’on aurait tort de considérer comme totales. Cet accès ne repose en effet que sur le bon vouloir de sociétés commerciales et sur les moyens financiers dont disposent chercheurs et universités.

13 more annotations...

13 Feb 12

Geiger believes that constructing and relating an emic account of the non-human should be the ultimate challenge for ethnography

  • Geiger believes that constructing and relating an emic account of the non-human should be the ultimate challenge for ethnography
  • she was examining robots as co-workers from different cultures, but it seems like most people in the room didn’t fully get it, thinking it was some kind of stretched metaphor
  • isn’t there an easier way you can study the phenomena that interest you without attributing culture to robots themselves?

1 more annotation...

13 Feb 12

"C’est vrai que la réflexivité est une notion plastique, mais il y a quand même des choses qu’elle n’est pas"

  • C’est vrai que la réflexivité est une notion plastique, mais il y a quand même des choses qu’elle n’est pas
  • Prendre conscience de la perspective depuis laquelle on parle, avec quels présupposés (postulats, hypothèses), quels a priori, suivant quelles valeurs implicites, selon quelles normes (notamment de communication) intégrées, qu’il s’agit d’interroger, dont il s’agit de prendre conscience.

  • c'est une particularité de l'informatique comme on la connait aujourd'hui c'est une machine qui ne peut fonctionner qu'en produisant des représentations de son fonctionnenement (d'où la systématicité de l'écran comme périphérique, etc.)
  • Cette capacité à raconter une histoire est même une particularité de l'informatique comme on la connait aujourd'hui, c'est-à-dire une machine qui ne peut fonctionner qu'en produisant des représentations de son propre fonctionnement pour permettre les actions de l'utilisateur
  • je tente, malhabilement peut-être, de montrer que des "figures d'usagers" (débile vs. nerd) sont "montées" en parallèle de ces discours d'usages. Ces figures sont construites comme un binarisme, c'est-à-dire l'une indiquant que sa seule alternative est l'autre (sur le modèle du binarisme de genre masculin/féminin ou binarisme sexuel hétéro/homo).

18 more annotations...

  • “Quand on essaie de faire tenir tout l’internet dans une seule idée”, commence Goodman, “on cherche une image disant l’euphorie, la libération, l’envolée. C’est l’internet tel qu’il devrait être, en théorie tout au moins : informations et divertissements du monde entier instantanément accessibles, et nous face à nos écrans, au taquet, captivés, en apesanteur”.
  • “Je veux soumettre une autre image”, dit Goodman, “qui correspond mieux à ce que nous ressentons en pratique : celle d’une table qui grince, craquant sous le poids d’immenses verres et assiettes pleins de boissons et de victuailles, et nous, sur notre chaise, trop épuisés pour nous lever, nos bouches trop engourdies pour sentir un quelconque goût, juste capables de tendre le bras pour saisir un nouveau met.”
  • Et Goodman de citer quelques phrases d’usagers de l’internet qui se réfèrent à cette idée d’ingestion de nourriture.

1 more annotation...

09 Feb 12

Réserves émises sur un projet universitaire-citoyen

  • Le premier obstacle est sur la paternité des amendements. Je suis bien placé pour savoir qu'un certain nombre d'amendements déposés par des parlementaires sont en fait des amendements gouvernementaux déguisés
  • C'est une façon pour le gouvernement "d'acheter la tranquillité" lors du passage au Parlemen
  • Le deuxième obstacle est plus fondamental, et tient d'une "erreur d'analyse". Les parlementaires ne font pas seulement du droit, mais aussi de la politique.

1 more annotation...

  • Car seules la paresse ou l’ignorance ou, dans certains cas, la malhonnêteté intellectuelle peuvent expliquer que certains accordent encore quelque crédit à une vision positiviste et scientiste de la connaissance scientifique
  • Ce n’est donc pas faire preuve d’hostilité à la science, bien au contraire, que de noter que sa marque n’est justement pas le scientisme et le dogmatisme, mais plutôt, comme en témoigne toute activité scientifique normale, les incertitudes, les tâtonnements et l’incomplétude, qui rendent du reste si aigu le risque du scepticisme […].
1 - 20 of 147 Next › Last »
20 items/page

Highlighter, Sticky notes, Tagging, Groups and Network: integrated suite dramatically boosting research productivity. Learn more »

Join Diigo