Skip to main content

Jean-Michel Morillon

Jean-Michel Morillon's Public Library

  • A massively oversimplified version, that a lot of people have done in the past, is to look broadly at kind of AdWords groups, the ones that AdWords selects for you, or individual keywords and say, "Oh, okay. Well, Chow fun gets 22,000 searches a month, Pad Thai gets 165,000, and rice noodles, which is the most popular version of that query -- it could also be called Vietnamese noodles or bun noodles or something like that -- gets 27,000. So there you go, one, two, three.
  • This is dead wrong. It's totally oversimplified. It's not taking into account all the things we have to do to really understand the market.
  • First off, this isn't going to include all the variations, the mid and long tail keywords.

5 more annotations...

  • Robots.txt lives at yoursite.com/robots.txt, it tells crawlers what they should and shouldn't access, it doesn't always get respected by Google and Bing.
  • Google and Bing oftentimes think that they just know better. They think that maybe you've made a mistake, they think "hey, there's a lot of links pointing to this content, there's a lot of people who are visiting and caring about this content, maybe you didn't intend for us to block it."
  • The more specific you get about an individual URL, the better they usually are about respecting it. The less specific, meaning the more you use wildcards or say "everything behind this entire big directory," the worse they are about necessarily believing you.

12 more annotations...

  • So, You Want to Rank on Local?
  • The first place to start is obviously Google My Business.
  • Implement Schema on your site. You have the opportunity to use the Local Address Schema on your site to reinforce your location to Google.

3 more annotations...

  • C’est-à-dire bien comprendre les objectifs, les enjeux de son intervention, tout en s’imprégnant de la culture de l’organisation dans laquelle il travaille.
  • Le besoin latent, c’est un besoin qui n’est pas exprimé (ou pas clairement) par le client car il n’en a pas vraiment conscience (ou il ne sait pas vraiment l’exprimer clairement).
  • Plusieurs techniques d’écoute peuvent être mises en œuvre : l’écoute active, la reformulation…

8 more annotations...

  • Les médias endossent le rôle de prescripteur. De facto, s’intégrer dans les colonnes d’un journaliste forge la légitimité d’un annonceur et peut également permettre d’optimiser son capital sympathie ainsi que son expertise auprès du consommateur.
  • A l’heure du ROI tout-puissant, il faut également que le travail fourni puisse contribuer au référencement d’un annonceur sur la toile, à transformer la notoriété générée en capital SEO. C’est là qu’intervient une force supplétive aux relations-presse : le Search.
  • Vous l’aurez compris, un Consultant RP offre une valeur ajoutée indéniable à l’annonceur en recherche de visibilité sur le web. En revanche, il ne saurait être en mesure de guider en bonne et due forme son client pour optimiser son référencement naturel. Il est donc aujourd’hui indispensable de maîtriser les rouages du SEO si l’on souhaite proposer des prestations de RP de qualité. Un nouveau métier prend son envol.

4 more annotations...

    • Les 10 principes du design de GOV.UK

      • Partir des besoins (des besoins des utilisateurs, pas de ceux du gouvernement)
      • Faire moins
      • Concevoir avec les données
      • Faire le travail difficile pour le rendre simple
      • Itérer. Puis itérer à nouveau
      • Construire pour inclure
      • Comprendre le contexte
      • Construire des services numériques, pas des sites web
      • Etre cohérent plutôt qu’uniforme
      • Faire les choses de manière ouverte : cela permet de faire les choses mieux.

  • on passe d’un site d’actu à un site de services centrés sur les concitoyens
  • les composantes qui font le web d’aujourd’hui comme le responsive (ouf!), le fonctionnement par modules disposés sur une grille, le côté live, des fonctionnalités de lecture, etc.
  • entrée par moteur de recherche avec sa recherche par mots-clefs mais aussi par disposition géographique

1 more annotation...

  • The availability heuristic means that the easier it is to think of an example of something—an event, entity, whatever—the more probable it is.
  • We think: “I remember this, so it must be important.” It’s a classic subjectivity-is-not-reality moment. We typically remember things we’ve heard about recently, or frequently. So the relative importance of these facts is of little to no significance.
    • Remind a user of a problem they face, and they’ll consider it a problem worth solving. Try these three things to keep their problem top of mind.

      • Focus landing page design and copy on the problems your product solves, not what it does. “Get dinner delivered faster” is better than “Fast food delivery online.”
      • Give users positive feedback when they solve a problem, and remind them what it was. “Congrats—you’re one step closer to inbox 0!” is better than “Congrats!”
      • Cut irrelevant info from your design. Every irrelevant message dilutes the relevant ones.

4 more annotations...

  • Au cœur de l’innovation se trouve un conflit entre le présent et l’avenir. Une organisation doit assurer son présent (défendre sa position et satisfaire ses clients sur des marchés actuels) et préparer son avenir (créer de futurs marchés). Innover nécessite un certain nombre d’engagements, comme par exemple développer un projet consommateur de ressources sur lequel on n’a pas de visibilité immédiate quant à sa rentabilité. Pour mémoire, il a fallu 21 ans à Nespresso pour devenir rentable. Dans le même temps, assurer le fonctionnement actuel de l’organisation nécessite d’autres engagements, comme par exemple utiliser nos ressources le plus efficacement possible, ce qui se décide dans les réunions budgétaires par exemple. Or ces deux engagements ne sont tout simplement pas compatibles, et les plus souvent, l’engagement envers le présent l’emporte.
  • En reprenant le modèle de Kegan et Lahey, le problème de l’innovation se résume ainsi: nous voulons innover, mais notre action au quotidien (par exemple éviter de gaspiller des ressources sur des projets incertains) empêche l’innovation, parce que nous avons peur que le gaspillage de ressources nous pénalise.
  • Ce qui ressort de ces recherches aussi bien en conduite du changement qu’en innovation, c’est que le manque d’innovation ne résulte pas d’une mauvaise volonté, d’une résistance au changement ou d’un problème de mise en œuvre, mais de milliers de micro-décisions des acteurs individuels au quotidien qui s’agrègent au final en un résultat non souhaité, un effet pervers. Dans la recherche de solution, il est donc primordial de considérer ce qui motive ces choix afin de pouvoir les orienter dans le sens souhaité par l’organisation.
Jun 26, 15

"Modern progress bar for form completion."

1 - 20 of 1352 Next › Last »
20 items/page

Diigo is about better ways to research, share and collaborate on information. Learn more »

Join Diigo