Skip to main content

Christian Jacomino

Christian Jacomino's Public Library

  • Que l’Académie française et non le ministère de l’Education soient à l’origine de ces  propositions n’empêche pas «l’immortel» Jean d’Ormesson de se contredire aujourd’hui : «A l’époque, j’étais plutôt favorable à cette tendance réformatrice. Parce qu’il y a vingt-cinq ans, les gens n’étaient pas malheureux comme aujourd’hui, et le pays dans cet état.»

  • Chantal Contant est linguiste, spécialiste des rectifications de l'orthographe du français dans la francophonie. Elle enseigne le français écrit à l'Université du Québec à Montréal.

  •  
     
     
     

    Les rectifications de l'orthographe du français touchent quelques milliers de mots. Recommandées par le Conseil supérieur de la langue française et approuvées par l'Académie française, elles sont officielles et en vigueur dans toute la francophonie.

  • Le développement de nouveaux modes d’accès au savoir, ainsi que les tensions qui traversent la société contemporaine, vont obliger l'école à adopter un modèle plus ouvert, fonctionnant sur de nouveaux principes. Par Alain Boissinot.

  • Pourquoi changer l'orthographe ? Qui peut y gagner ? Autant demander aux enseignants qui sont en première ligne. Viviane Youx, présidente de l'Association française des enseignants de français, prend parti pour l'évolution de la langue et revient sur les modifications déjà enregistrées.

  • Comme énormément de mes collègues de primaire (et la plupart des profs blogueurs), j'écris en nouvelle orthographe et je l'enseigne, depuis sept ou huit ans. De plus en plus de mes manuels sont déjà à jour. Cela passe quasiment inaperçu tant cette réforme est légère, très loin de l'hystérie collective qui s'est emparée des réseaux sociaux ces jours-ci.

  • Approuvée en 1990 par l’Académie française, la réforme orthographique devrait être plus visible dans les manuels à la rentrée prochaine. L'accent circonflexe est-il vraiment menacé ? Décryptage.

  • Invités par l’Ambassade de France à Helsinki et l’Institut français de Finlande, Boris Cyrulnik, Philippe Duval et moi-même avons eu la chance d’effectuer un voyage d’étude dans ce que certains considèrent comme un « modèle éducatif » dont nous devrions nous inspirer. Certes, depuis le léger recul de la Finlande dans le classement PISA, les injonctions se font moins pressantes et la mode est un peu passée… Peut-être à tort, dans la mesure où les systèmes scolaires asiatiques qui caracolent en tête (la Corée du Sud, Shanghai, Taïwan, etc.) n’obtiennent d’excellents résultats aux tests internationaux qu’au prix d’une compétition scolaire acharnée, d’un redoublement de l’école par des entraînements intensifs périscolaires et de dégâts psychologiques et sociaux considérables. À cet égard, la Finlande reste, parmi les pays qui obtiennent de très bons résultats, celui qui semble être le plus équilibré, aussi attentif aux résultats scolaires qu’au développement de l’enfant, aux questions d’orientation qu’à la politique familiale… C’est pourquoi il demeure particulièrement intéressant de regarder de près comment se passe

  • Oignon ou ognon, week-end ou weekend ? L'Académie française avait approuvé en 1990 de nouvelles règles orthographiques, mais celles-ci n'avaient jamais été suivies. Celle concerne plus de 2400 mots. A la rentrée prochaine, les écoliers vont enfin les appliquer.

  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs ? Les filles parviennent en effet à surmonter le fait que l’école de la République joue de plus en plus mal son rôle d’intégration pour les enfants issus de l’immigration. Selon les derniers chiffres du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA, enquête 2012), un quart des 15-24 ans sortis du système scolaire sans diplôme sont des enfants d’immigrés nés en France, alors qu’ils représentent une personne sur cinq dans cette classe d’âge.

  • Pas de salles de classe ni même de professeurs. Bienvenue à la Holberton School, une nouvelle école d’ingénieurs informatiques, qui a ouvert ses portes vendredi 22 janvier à San Francisco (Californie). Ambiance art déco, canapés et fauteuils, cafétéria, large open space où sont alignés les ordinateurs Mac… L’endroit ressemble davantage à l’une des nombreuses start-up de la ville.

  • L’innovation en éducation se matérialise sous plusieurs formes : cela peut être l’introduction de nouveaux outils technologiques, ou le recours à de nouvelles méthodes d’enseignement, cela peut également se concrétiser dans la façon d’interagir avec l’environnement de la classe. L’innovation peut également se manifester dans la manière de concevoir l’école dans son architecture et dans son fonctionnement.  

     

    A travers le monde, il y a différents projets pour imaginer l’établissement scolaire « idéale », voici 13 exemples des écoles les plus innovantes. 

  • Depuis sa création en 2010, si le Programme d'investissements d'avenir (PIA1 et PIA2) a mobilisé d'importants moyens pour conforter la filière numérique, il n'a soutenu qu'à la marge des projets numériques à vocation éducative. Aujourd’hui, dans le cadre du Plan numérique pour l'éducation annoncé par le Président de la République le 7 mai dernier, le PIA va permettre des actions visant directement à développer le numérique à l’Ecole. Cette mission d’investissement d’avenir pour l’école de demain a été confiée au recteur Jean-Marc Monteil qui nous explique en quoi consiste l’appel à projets e-FRAN, Espaces de Formation, de Recherche et d'Animation Numériques.

  • Entre croissance de l’auto-édition et hermétisme des lieux d’art à la jeune création, le livre d’artiste devient un support privilégié de l’art contemporain.

  • Placard publicitaire, avis administratif ou légal, annonce de manifestation… Au cours d’une histoire qu’on peut faire débuter à l’Antiquité mais qui prend sa forme moderne avec l’invention de l’imprimerie, l’affiche revêt ces fonctions multiples que nous lui connaissons encore aujourd’hui. Les affiches illustrées de la période de l’Ancien régime sont rares, à en juger du moins par le peu d'entre elles qui nous est parvenu. Au début du XIXème siècle, on assiste à une première floraison importante d’affiches illustrées pour l’édition et la librairie romantiques, le plus souvent lithographiées et tirées en noir. Au milieu du siècle, de grandes gravures sur bois en couleurs sortent des presses de l’imprimerie Rouchon, mais il s’agit d’un épisode isolé. Il faut attendre Jules Chéret et son utilisation, à partir de 1866, de la lithographie en couleurs combinée à ses talents de dessinateur et de coloriste pour lancer le développement de l’affiche illustrée. Les exigences commerciales et publicitaires nouvelles, l’ « industrialisation »  des spectacles, l’expansion et la restructuration des espaces urbains favorisent, voire appellent ce développement. Dans le sillage de Chéret, les Steinlen ou Mucha seront des maitres de l’affiche artistique à la fin du XIXème siècle et auront pour successeurs non moins talentueux au XXe siècle, les Cappiello, Cassandre ou Villemot. Une part conséquente des affiches numérisées est encore sous droits, et consultable à ce titre uniquement dans les salles de lecture de la BnF.

  • " En matière pédagogique, nous sommes en pleine amnésie : tout ce qui a été imaginé depuis deux siècles est tombé aux oubliettes". Triste état des lieux pour Philippe Meirieu qui s'étend à l'action d'un Etat qui n'a plus les moyens de ses politiques. Raison de plus, pour Philippe Meirieu, de défendre le travail de l'équipe pédagogique, l'accompagnement des élèves par les professeurs, la redistribution des moyens vers ceux qui en ont besoin.
  • le problème des enseignants ne se limite pas à la question – bien sûr essentielle – de leur feuille de paye : ils ont besoin de reconnaissance sociale, ils ont besoin d’un projet politique qui leur permette de croire en leur métier, ils ont besoin de se sentir respectés et, en particulier, de ne pas être les otages des changements de majorité qui leur imposent des réformes sans véritablement en accompagner la mise en place par une formation adaptée…

  • Une révolution culturelle est nécessaire pour repenser le système scolaire français. Voici quelques idées pour ouvrir un débat serein.

  • Amatrice inconditionnelle de musique, de cinéma et de photographie, la styliste Agnès Troublé a accepté d'être suivie par Serge July dans sa « factory » de la rue Dieu, à Paris, et au cours de voyages à l'étranger. Elle raconte avec pudeur son enfance, les amours de sa vie, ses débuts, sa passion pour les artistes, sans oublier son ascension en France et à l'étranger. 
1 - 20 of 148 Next › Last »
20 items/page

Highlighter, Sticky notes, Tagging, Groups and Network: integrated suite dramatically boosting research productivity. Learn more »

Join Diigo