Skip to main content

Play as Webslides

peir ric's List: technologie de la relation

    • Un  florilège de termes se conjuguent,  ramifient à partir de ce concept ou  se substituent à lui selon les  lieux et les champs.

         
      Diriger,  suivre, guider, tutorer, former,  soutenir, coacher, superviser,  étayer, cheminer avec, conduire,  mener, parrainer, escorter, faire  alliance, superviser, accueillir en  groupe de paroles, d'analyse de la  pratique ou en espaces de  médiations…sans  oublier l'accompagnement musical  qui est censé soutenir la  voix du soliste, du chœur ou du  danseur, et même le soutien au  soutien (Jacques Levine)
    • Rien  n'échappe à l'accompagnement  des temps modernes !

         

    • le  maître, le mentor, le directeur spirituel,  le thérapeute, le cicérone, le  guide, le conseiller, l'entraîneur, le  tuteur , le chaperon, le gardien , le gorille,  la duègne , la demoiselle d'honneur,  l'éducateur , le référent,  le condisciple, le tuteur de résilience,  le coach, l'écoutant, le  médiateur, le facilitateur, le leader  charismatique, la  personne-ressource
    • Non,  ils s'agit des " coins pédagogiques  ", espaces que les auteurs qualifient de "  transitionnels " aidant au passage de la  maison à l'école, espace  à double-face, "  familier/régressif " assurant une  continuité entre l'espace fusionnel  de départ, et le " nouveau ", lieu  des apprentissages et de l'ouverture au  monde grâce aux objets  transitionnels qui les peuplent : outils,  objets de cuisine de peinture, de livres  ou de coussins.
    • Ils  favorisent l'imitation (faire comme) et le  jeu symbolique (faire comme  si)
    • Tous ces espaces  sont peuplés d'objets qualifiés de "  transitionnels ", permettant de retrouver la  sécurité et la familiarité du  connu pour mieux affronter l'inconnu et se  laisser " altérer " par lui, comme le  rappelle aussi Jacques Hassoun ( Les Contrebandiers  de la mémoire. Syros" pages  98-99) 

    14 more annotations...

    • . Ce qui  apparaît, c'est que l'accompagnement renvoie  dans la pratique à une palette de  rôles évoluant sur des structures  communes,
    • La souffrance est  un problème d'existence qui se traite par  l'existence. Traverser les difficultés de  vivre dans la vie professionnelle ou personnelle  amène à puiser en soi pour trouver  résistance, mouvement et ressources afin  d'affronter les difficultés.  L'accompagnement est alors une forme d'aide  à la personn
    • Cette conception de  l'accompagnement débouche sur :

    20 more annotations...

  • 19 Mar 10

    "Transmettre savoir-faire, compétences et connaissances… tels sont les objectifs du tutorat. Un outil indispensable aux entreprises dans leur gestion des ressources humaines. Un outil facilitant également l’intégration des jeunes dans l’entreprise et leur accès à l’autonomie. C’est en effet un moyen simple et efficace pour une entreprise de s’assurer de la continuité de son activité, notamment en prévision des départs en retraite de la génération du Papy-boom. Une pratique autrefois basée sur le bon vouloir des « détenteurs du savoir » qui bénéficie aujourd’hui d’un véritable encadrement."

  • 16 Nov 09

    "# Caractéristiques objectives de la relation d’aide
    # La Personne – Une Approche centrée sur la Personne
    # Domaines privilégiés du tutorat
    # Impacts de la relation d’aide sur l’élève
    # dérives potentielles du tutorat"

    • 1- Les caractéristiques du tutorat
    • bilatérale
    • volontaire 

    37 more annotations...

    • Un quasi-consensus semble exister dans notre société pour promouvoir l’autonomie des individus au rang de norme. Par contre, il est fort probable que cela n’a pas les mêmes implications pour tout le monde.
    • Si nous pensons que cette autonomie est à construire, et qu’elle l’est plus ou moins selon les personnes concernées, alors s’agissant des dispositifs d’accompagnement à la construction des projets professionnels des étudiants, il convient de veiller à plusieurs points :
    • •    Faciliter l’accès au dispositif

    8 more annotations...

  • 24 Jul 09

    Motivation des apprenants en FOAD.Pyramide des besoins de Maslow.
    les besoins humains sont hiérarchisés : des besoins physiologiques de base aux besoins de reconnaissance et de réalisation de soi

    · les apprenants ont des besoins qui s'expriment sur différents niveaux : affectifs, sociaux, méthodologiques, besoin d'action, besoin de succès

    · les concepteurs doivent connaître et tenir compte de ces besoins avant de se lancer dans l'écriture des parcours

    · la motivation se comprend simultanément sur les plans intrinsèque et extrinsèque de l'individu

    · les tuteurs doivent être capables d'analyser les moteurs motivationnels des apprenants pour apporter une aide pertinente

    • Le besoin d'accomplissement, de se réaliser varie d'un individu à l'autre, comme tous les autres besoins d'ailleurs. Cependant le niveau des aspirations d'un individu augmente en fonction de trois facteurs :
      1) l'espoir du succès
      2) la probabilité du succès
      3) la valeur stimulante du succès

      inversement, il diminue en fonction de :
      1) la crainte de l'échec
      2) la probabilité de l'échec
      3) la valeur démoralisante de l'échec

  • 24 Jul 09

    Les intentions à l’origine de ces deux opérations sont distinctes:

    ■Le travail d’individualisation produit un effet sur la constitution d’un parcours et vise l’adaptation de la formation en fonction de ce que sait déjà l’apprenant.
    ■La personnalisation agit davantage sur les conditions dans lesquelles la formation est vécue par l’apprenant et repose largement sur la qualité des échanges avec le tuteur. Elle peut par exemple viser la mise en confiance de l’apprenant, l’entretien de sa motivation, la lutte contre les représentations a priori de la FOAD comme le côté froid et déshumanisé, susceptibles de freiner l’engagement de l’apprenant de la formation.

  • 15 Jun 09

    Ces travaux de recherche se situent dans le domaine des Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain (EIAH) et s'intéressent plus spécifiquement au tutorat, activité fondamentale dans les formations mais pourtant encore aujourd'hui mal définie et peu institutionnalisée. Ainsi, il n'existe que très peu de formations au tutorat et peu d'outils pour aider à la réalisation de cette activité alors que paradoxalement de plus en plus d'enseignements médiés informatiquement sont proposés et nécessitent l'accompagnement des apprenants par un ou des tuteurs.
    Partant d'une analyse des besoins des tuteurs, à partir d'une étude théorique et d'une étude de terrain, nous proposons de traiter cette problématique en concevant la plate-forme TE-Cap (« Tutoring Experience Capitalization »), fondée sur le concept de Communautés de Pratique (CoP). Nous adoptons une démarche de conception co-adaptative qui tend à faire évoluer la plate-forme en même temps que se précisent les besoins. Cette plate-forme a pour objectif de supporter les échanges, la confrontation et la mutualisation des expériences et des pratiques de ses utilisateurs afin de les amener à développer, de manière informelle et créative par l'entraide et la collaboration, des compétences et expertises, et à créer de nouvelles approches pour résoudre des problèmes. Construite sur la base d'un modèle d'Interconnexion de CoPs (ICP), proposé comme extension du concept de Constellation de CoPs (CCP), la plate-forme utilise une classification des connaissances s'inspirant de principes du Knowledge Management et du Web 2.0.
    Ce modèle d'ICP est appliqué au tutorat dans la plate-forme TE-Cap mais concerne tout ensemble d'acteurs exerçant une même activité. Il vise à favoriser la création et le partage de connaissances à la fois dans le contexte local de pratique des acteurs (l'institution ou l'entreprise) et au niveau global de l'activité. L'interface homme-machine représente la base de connaissances de manière spatiale et interactive, de façon à rendre rapide l'ajout e

1 - 20 of 36 Next ›
20 items/page
List Comments (0)