Skip to main content

  • 03 Feb 11

    Vous, ou l'un de vos proches, avez un cancer. Nous mettons à votre disposition des informations de référence, validées et mises à jour sur votre maladie (traitements, vie quotidienne...). Ces contenus sont disponibles en ligne mais aussi sous forme de guides à télécharger ou commander.

  • 08 Nov 11

    Pour la quatrième année consécutive, l’Institut national du cancer publie une synthèse des données relatives au cancer et à la cancérologie. Cet état des lieux, qui rassemble les résultats d’études et les données d’observations les plus récentes fournis par les producteurs et les  systèmes d’information ou issus des publications, s’inscrit dans le cadre de l’action 6.1 du plan cancer 2009-2013 et constitue ainsi une mesure phare du plan.

  • 16 Nov 11

    Ce numéro, publié dans le cadre de la cinquième édition de la semaine régionale de mobilisation face aux cancers, fait un nouveau point sur la grande question régionale que constituent les cancers. Il comprend quelques nouveautés, dont l’application de notre nouvel indicateur –l’indice comparatif d’évolution de la mortalité– qui vous a déjà été présenté lors de la parution des quatre petits dossiers dédiés aux territoires de santé du Nord – Pas-de-Calais.« C’est en touchant l’ensemble de la population et au premier chef, les milieux populaires, que l’on pourra réduire l’ampleur des inégalités sociales face à cette maladie. Elles ont pour origine des expositions aux risques très variables, des inégalités devant la prévention, un accès difficile à la formation et l’information.Pour cela, dans le Nord – Pas-de-Calais, des Espaces Ressources Cancers et les Aires Cancers ont été mis en place pour accompagner, informer les patients et leurs proches. La perte de chance sociale se combat par des projets locaux immergés dans les territoires, le plus possible adaptés aux populations les plus exposées. Il reste cependant encore beaucoup à faire : la participation aux dépistages des cancers reste encore nettement plus faible que la moyenne nationale. »

  • 27 Jan 12

    Site portail d’information des publics sur les risques de cancer en lien avec des expositions environnementales, professionnelles ou des comportements individuels. Les informations du site s’appuient sur une synthèse des données actuelles de la science.

  • 05 Jul 12

    Pour prêcher les bons comportements, expliquer concrètement l’intérêt de certains gestes élémentaires et les ancrer durablement chez les estivants, l’infatigable Professeur « Pourquoi » reprend sa canne de pèlerin, rechausse ses lunettes, remet son chapeau de paille et rempile pour la saison…

    Le Professeur Pourquoi le martèle chaque année : il existe des moyens de prévention simples et efficaces qui permettent de limiter les risques solaires et ils sont faciles à appliquer !

    Limiter les risques solaires, 4 réflexes à adopter systématiquement :
    - Éviter les heures les plus ensoleillées (12h-16h) et rechercher l’ombre
    - Protéger encore plus les enfants car leurs peaux et les yeux sont plus fragiles
    - Porter un tee-shirt, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil,
    - Appliquer de crème solaire sur la peau et renouveler toutes les 2 heures

    Ces messages seront relayés en bord de mer, et dans les medias par des annonces presse, des spots radio, des annonces web…

  • 05 Jul 12

    "Les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Inserm (Unité Inserm 1018 "centre de recherche en épidémiologie et santé des populations") et publiés dans l'International Journal of Cancer, montrent que le risque de cancer du sein est augmenté chez les femmes ayant travaillé de nuit. L'étude réalisée en France et baptisée CECILE a comparé le parcours professionnel de 1200 femmes ayant développé un cancer du sein entre 2005 et 2008 à celui de 1300 autres femmes."

  • 23 Nov 12

    Dans le cadre de ce travail, la réflexion éthique aborde les aspects pratiques du programme de dépistage organisé du cancer du sein tels que les modalités d’inclusion, d’information et de consentement, mais également des questions plus globales autour de la liberté individuelle en regard des devoirs collectifs et d’une organisation optimisée du système de santé. Les questions de l’information et du consentement ont été au centre des discussions du groupe, dans un contexte de débats sur la balance bénéfices/risques du dépistage du cancer du sein.




    Ce rapport vise à contribuer à la réflexion collective dans le but d’assurer un programme de dépistage organisé de qualité pour l’ensemble de la population visée. Il apporte un certain nombre de pistes de réflexion, ainsi que des propositions d’évolution.

  • 20 Feb 13

    "Réalisée à partir des données des registres des cancers du réseau Francim, cette étude porte sur 427 000 personnes, soit tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués entre 1989 et 2007 chez les patients âgés de plus de 15 ans et recensés dans 12 départements couverts par les registres participants à l’étude. Ce rapport fournit des estimations actualisées de survie à 1, 3, 5 et 10 ans après un diagnostic de cancer pour 47 localisations de cancers, tous stades confondus.
    L’étude confirme que la survie des personnes atteintes de cancers varie considérablement selon la localisation cancéreuse : la survie à 10 ans varie ainsi de 1 % à 93 %.
    Les cancers de mauvais pronostic (survie à 10 ans inférieure à 33 %) représentent 40 % des cancers chez l’homme et seulement 16 % chez les femmes. Les cancers de bon pronostic (survie à 10 ans supérieure ou égale à 66%) représentent 52 % des cancers chez la femme et seulement 28 % chez les hommes.

    Ces résultats s’expliquent en grande partie par une fréquence plus élevée de cancers de mauvais pronostic chez les hommes (cancers du poumon, des voies aéro-digestives supérieures, du foie). Chez les femmes, le cancer du sein, cancer le plus fréquent, est de bon pronostic. Par ailleurs, pour un même cancer, les femmes ont souvent une survie supérieure à celle des hommes.

    Par ailleurs, une amélioration de la survie à 5 ans est observée pour la plupart des cancers étudiés. Cette amélioration peut être attribuée au progrès dû aux traitements pour certains cancers mais aussi, pour une grande part, à un diagnostic plus précoce facilitant souvent la prise en charge."

  • 20 Feb 13





    La Ligue contre le cancer, la fondation ARCAD (Aide et recherche en cancérologie digestive) et la SFED(Société française d'endoscopie digestive) organisent un tour de France dans une cinquantaine de villes d’octobre 2012 à décembre 2013.
    L’objectif : voyager à l'intérieur d’un côlon et comprendre comment évoluent les différentes lésions. Au travers de ce cheminement et des informations pédagogiques délivrées, les visiteurs comprendront l’intérêt du dépistage et de la coloscopie.
    La Ligue, ses partenaires locaux, et des médecins gastroentérologues, proposeront une information ludique et pédagogique pour sensibiliser le plus grand nombre sur l’importance de ces examens et inciter les personnes à se faire dépister.

  • 20 Feb 13

    Paris, le 01 février 2013 – A l’occasion de l’Edition 2013 de la Journée Mondiale contre le cancer le 4 février, l’UICC et l’OMS ont souhaité sensibiliser l’ensemble des acteurs de la Lutte contre le cancer autour d’un thème fort : Préjugés et Tabous. Parce que le cancer ne connaît pas de frontières et est susceptible de toucher toutes les populations à travers le monde (d’ici 2030, l’impact du cancer va doubler à l’échelle mondiale*), les préjugés et les peurs autour de la maladie sont à combattre activement pour changer « l’image sociale » du cancer. Sur tous les fronts de la lutte contre le cancer en France depuis près d’un siècle, la Ligue, membre fondateur de l’UICC et de l’ALIAM, participe aux principaux programmes de lutte à l’échelle internationale. A l’occasion de cette journée mondiale de sensibilisation, la Ligue a mené l’enquête pour mieux comprendre les préjugés, les peurs et les idées reçues autour de la maladie… pour mieux les combattre ! Tant en France qu’au Maroc…

  • 25 Apr 13

    Jusqu’alors recommandée à partir de 14 ans, la vaccination est, depuis avril 2013, recommandée pour toutes les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans ou, en rattrapage, jusqu’à l’âge de 19 ans révolus. La vaccination ne protège pas contre tous les types de HPV, à l’origine des cancers du col de l’utérus. Elle ne dispense donc pas d’un dépistage régulier par frottis, recommandé, tous les 3 ans, à toutes les femmes à partir de 25 ans et jusqu’à 65 ans, qu’elles soient vaccinées ou non.

  • 31 Jul 13

    "le document présente les données 2011 d’activité hospitalière en cancérologie pour la chimiothérapie des différentes catégories d’établissements de santé, les dépenses liées aux molécules anticancéreuses, notamment les molécules onéreuses remboursées « en sus » des GHS, ainsi que les données 2011 des dépenses liées aux médicaments anticancéreux en ville.

    (12/07/2013)

    Il propose une analyse, d’une part de l’évolution des dépenses et des pratiques de chimiothérapie en lien avec les données épidémiologiques et les données d’activité des établissements, d’autre part de l’évolution de l’offre des anticancéreux, en particulier celle des thérapies ciblées."

1 - 15 of 15
20 items/page
List Comments (0)